Comment trouver une fuite d'eau sur une toiture
Toiture

Comment trouver une fuite d’eau sur une toiture ?

Lorsqu’un toit présente des fuites, les chances d’infiltration de l’humidité dans la maison sont multipliées. Il importe donc d’identifier rapidement l’origine de ces infiltrations pour mieux les réparer. Ces fuites peuvent être visuellement perceptibles, les détecter reste facile.

Dans certains cas, les fuites semblent plus subtiles, nécessitant des investigations approfondies. Comment faire pour détecter une fuite d’eau sur sa toiture ? Pour en savoir plus, ci-dessous quelques détails essentiels à ce sujet.

Fuite d’eau sur toiture : Les causes

Il est difficile d’identifier directement la source d’une infiltration, étant donné que celle-ci peut découler de différentes raisons. Cela peut être causé par :

  • Une construction déficiente (non-respect des DTU, application défectueuse, etc.) ;
  • L’accumulation de l’eau de pluie ;
  • Un manquement à l’entretien du toit ;
  • Une défaillance à cause des conditions climatiques ;
  • Un problème dû à une intervention humaine inadéquate ;
  • Un phénomène de stagnation (accumulation de neige sur un toit plat) ;
  • Une détérioration naturelle des matériaux de couverture, etc.

Dues aux conditions climatiques (surtout la pluie), les fuites de toiture sont fréquentes. En raison de la météo ou de l’usure, les éléments de toiture succombent à la pression, créant des fissures.

Avec le temps, les champignons, les termites et les mousses peuvent endommager la toiture. Ces organismes compromettent la longévité des tuiles, laissant ainsi l’eau s’infiltrer. Les différentes composantes du toit peuvent se détériorer : les solins, la colonne d’évent, les bardeaux, etc.

Une des causes de fuite d’eau inclut également les éventuelles fautes effectuées au moment de la construction, favorisant l’infiltration de l’eau dans la structure. L’herméticité du toit pose problème ou la pose des tuiles laisse l’eau passer.

Il se peut que les gouttières dégradées soient la source des fuites. Elles doivent être dégagées et dépourvues de feuilles mortes ou de mousses pour faciliter l’évacuation de l’eau. Les gouttières doivent présenter une inclinaison parfaite pour favoriser le passage des eaux de pluie.

De même, il arrive que des éléments comme les feuilles mortes s’accumulent dans ces canaux. Au fil du temps, cette situation nuit au flux normal des eaux, conduisant à des débordements et des fuites.

6 solutions pour trouver une fuite de toiture

Les signes d’infiltration d’eau dans une toiture sont nombreux. Ils peuvent se concentrer dans des endroits spécifiques. Cela peut être des cloques dans la peinture, une odeur désagréable, des fissures apparentes dans les murs ou plafonds, etc.

Certains endroits doivent être inspectés pour détecter la source des problèmes, à commencer par l’intérieur de la maison puis l’extérieur.

Traces d’humidité

L’inspection visuelle reste la première action à effectuer pour détecter les fuites de toiture. Il faut examiner les traces d’humidité à certains endroits comme les murs ou le plafond.

La présence d’eau est indiquée par des marques de couleur sombre. Ces marques se propagent souvent au niveau du plafond. Suite à cette constatation, il faut évaluer l’état même de la toiture depuis l’extérieur.

Défauts de toiture

Concernant la pente de toiture, il est essentiel d’observer le toit depuis l’extérieur pour mieux connaitre la source de tout affaissement indiquant une fuite. Pour cela, il faut vérifier si la pente de la toiture est suffisante pour laisser circuler l’eau de pluie.

Il arrive que le problème se situe au niveau des tuiles. Ces dernières peuvent être fissurées ou même cassées à cause de la pluie. Il est important de chercher visuellement si ces matériaux sont cassés car ils peuvent être l’origine des fuites d’eau.

Mauvais écoulement d’eau

Il faut avant tout vérifier si la pente de la toiture est bien mise en place. Pour cela, il faut s’assurer que la pente forme un angle de 30° au moins, dans le but de favoriser un meilleur écoulement d’eau.

Tuiles déplacées

Si la pente de toiture est satisfaisante, la fuite peut résulter de tuiles endommagées ou fissurées. En l’absence d’un pare-vapeur sur votre toit, l’inspection des combles permettra de repérer d’éventuels points de fuite sur les tuiles.

A l’inverse, il importe de vérifier visuellement l’état des tuiles depuis le toit. Même si les tuiles sont intactes, elles peuvent se déplacer de leur position initiale pour diverses raisons. Dans ce cas, le propriétaire doit réajuster leur place pour éviter les infiltrations.

EPDM abîmé

Dans le cas où la membrane EPDM (éthylène, propylène, diène et monomère) est abîmée, elle impacte sur l’étanchéité du toit. Il faut inspecter la membrane et vérifier s’il n’y a pas de déchirures sur celle-ci. Cela peut provenir des zones de décollement. Avec ces signes, il sera plus simple de trouver les infiltrations d’eau et d’effectuer les réparations.

Tôles défectueuses

Faisant partie des matériaux de toiture, les tôles sont faites pour être résistantes. Pourtant au fil du temps, elles se détériorent. Dans ce cas, si une tôle est défectueuse, cela peut engendrer des dommages et compromettre l’herméticité du toit.

Il faut voir si la tôle n’a pas subi de détérioration au fil du temps. Si malgré cela, l’origine de la fuite n’est toujours pas évidente, il est conseillé de faire appel à un professionnel. Cela évitera de compliquer encore plus les problèmes.

L’origine d’une fuite peut être visible, tout comme elle peut être subtile. Dans certains cas, la source de ces infiltrations n’est pas toujours liée à la toiture. De ce fait, il importe de déterminer la raison en suivant un protocole d’investigation.

Une maison peut faire face à des problèmes de fuites d’eau au niveau de la toiture. Il est primordial de pister la cause des infiltrations afin de passer aux réparations correspondantes. Réaliser une inspection visuelle des traces d’humidité dans la résidence reste la première étape à effectuer. Dans d’autres cas, il faut vérifier les défauts de toiture, l’écoulement d’eau, les tuiles déplacées, l’état de l’EPDM ainsi que celui les tôles. Si l’identification de ces fuites s’avère difficile, ne pas hésiter à faire appel à un professionnel.